Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

À PROPOS... de la charte graphique du blog

Petite nomenclature des couleurs de notes chiffrées :

[10] renvoi vers un article antérieur (ou une recherche ciblée), interne au blog la psyché sans tain n°1... ou à celui-ci
[10]  renvoi vers un article antérieur (ou une recherche ciblée), interne au blog le regard d'aime d'été
[10] même renvoi que le précédent, lorsque positionné sur ce fond jaune (assorti de cette teinte de police, celui-ci souligne exclusivement un texte pastiche)
[
10] renvoi vers un article antérieur, externe aux trois blogs ci-dessus
[10] renvoi vers une image de l’album Philou’pping
[10] renvoi vers une image de l’album Photoshopping
[10] renvoi vers une image de l’album Nana’lbum
[10] renvoi vers une image de l’album Les aventures de Tonton et Philou
[10] renvoi vers une image de l’album La boutique d'Aime d'Été
[10] renvoi vers une image de l’album Les aventures d’Astérix et de Sanlérix
[10] renvoi vers une image de l’album Les aventures de Hihan et Tiarelouit
[10] renvoi vers une image de l’album Comment faire accepter
[10]
renvoi vers une image de l’album Le petit manifestant illustré
[10]
renvoi vers une image de l’album Q.I.-Q.I.
[10]
renvoi vers une image de l’album Les Fables de Monsieur de la Philaine
[10] renvoi vers une image de l’album La bibliothèque d'Aime d'Été
[10]
renvoi vers une image de l’album Les Blondes...
[10] renvoi vers une image de l’album PANTA'lbum

(Tous ces albums sont hébergés sur le regard d'aime d'été)

Les belles images.jpg_______________________

ATTENTION : en ce qui concerne les toutes premières rééditions du numéro un  (cf. le premier "à propos"), les notes en [x] sont transférées telles quelles. Comme signalé ci-dessus, elles peuvent donc aussi bien renvoyer ici même que sur le premier blog du nom. Dans le premier cas, tout va bien : elles sont a priori sans (mauvaise) surprise. Dans le second, soit elles renvoient à un article ayant subi les contrariétés typographiques signalées au cours de l'ultime article sis "de l'autre côté" ; soit elles renvoient à son propre module de recherche interne, dont l'algorithme a été modifié avec le remaniement de son interface : un problème également relevé au cours du même article. D'où que pour de telles notes, il ne faille pas s'étonner de se heurter à la persistance d'une "erreur 404" interne sur place :

404-overblog-interne.jpg

Il serait bien entendu possible de les remettre à jour en les modifiant selon le nouvel algorithme ; ce qui a d'ailleurs été opéré sur les quelques articles courts déjà "restaurés" par ici : exceptions à cette règle du "transfert tel quel". Ce travail étant manuel -et s'opérant lien par lien-, on comprendra qu'il se fasse particulièrement rédhibitoire sur des articles plus longs (voire très longs !), sachant que de tels liens se chiffrent par dizaines de milliers.

Par ailleurs, rappelons ici que lorsque ces notes en [x] conduisent à un article "abîmé" sur leur site d'origine, pour peu que celui-là arbore le logo ci-dessous, il suffit de cliquer dessus pour en retrouver la copie conforme sur la présente plate-forme : entendons "conforme" jusque dans sa présentation d'origine, naturellement.

Logo%20PsT2%20HF.jpg

Enfin, et à propos de plate-forme, celle-ci étant plus accueillante (en nombre de caractères par article) que l'autre, on ne s'étonnera pas davantage que l'auteur s'autorise ici du "trois-en-un" (voire davantage) : c'est-à-dire, à regrouper trois articles en un seul afin d'améliorer le confort de lecture.
Pour ne pas s'y perdre, les titres d'origine seront cependant maintenus : y compris s'ils n'obligent plus à ouvrir une nouvelle page

.________________________________________________________________________

NB : l'avis ci-dessus ne devrait finalement concerner que les toutes premières rééditions. Les suivantes (à partir de mi-janvier 2015) ne devraient guère se heurter à l'"erreur 404", attendu que si les documents-sources permettent de rétablir la configuration typographique dans son état d'origine, les fameuses notes en [x] y figurent malheureusement en [x] ; leur surlignage ayant été majoritairement effectué lors de la première mise en ligne -et non hors ligne-, cela présente par conséquent la contrainte de les pointer une par une afin de retrouver leur destination, en vue de leur réattribuer la couleur correspondante. Dans ce cas, cet arrêt obligé ne peut qu'inviter à ce qu'elles bénéficient également d'une éventuelle mise à jour...

En revanche, lorsqu'un article réédité propose en conclusion de :
télécharger une version imprimable de la note
(fichier Word X pages, sans les images)
cette version est précisément le document-source, incluant les notes en [x]... telles qu'à l'origine, et non corrigées.

Écrit par MdT Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.