Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/02/2013

Des grues hier, ou du lait mental ? (8)

43344429.jpg

 

        [>>>>>] De l’autre côté, nous avons celui qui "se montre menaçant". Même schéma que partout ailleurs : « 99 % [0/6, notes 149,150][180, APR note 111] des anges sont toujours "menacées"©, jamais "menaçantes" », ainsi soient-elles. Ce qui vaut pour une ange lambda vaut a fortiori pour une grue avocate ou "juge aux affaires familiales"… dont on suppose que leur empennage étant plus large, elles peuvent ainsi couvrir de leurs ailes l’ange lambda "menacée"© par quelque démon. Encore laisserons-nous de côté le cas extrême du "démon"© ne s’étant en rien "montré menaçant"… mais qui aura été "montré"©[221, notes 187 à 193] "menaçant"©[135, APR note 151][222, notes 142 à 144] par quelqu’un qui, lui, ne s’est pas montré [223, APR note 82][224] (et inversement [222, notes<120>]), sans doute sous la menace implicite d’avoir à montrer [175][176][225][226] en quoi celui qu’il aura "montré"© "menaçant"©l’était dans un réel qui est là, pour tous [131, AV note 41]. Or, si nous laissons de côté ce cas extrême, il n’est pas dit que tout le monde [22, note<12>] le laisse également de côté ; à commencer par quelque "éprouvée "menacée"©" "se montrant" "telle" auprès de quelque grue "protectrice"© à l’empathie hémiplégique… y compris au sein de l’autre système [197, APR note 93][227] : celui du "montreur"© non démontrant [197, notes 90,91] ne montrant rien d’autre que l’exemple [19, notes  5,+33>44][4, note 382] de son expertise [227, notes 34 à 38][228] à mener quelque "lutte"© à l’abri [229][230][231] de son bunker [232] : un exemple qui fait "des petits"[6] jusque dans une "enceinte judiciaire"(13),(15),(G),[213,§2]
        Au sein de celle-ci -comme ailleurs-, on est hyper-compétents [83][233] à casser les œufs [0, note 172][234]  (ceux d’autrui de préférence !) : mais il ne faut surtout venir demander à personne d’en rassembler les contenus et de reconstituer les coquilles [235, note 104>236].


        Ainsi, revenons sur l’empathie hémiplégique. D’un côté, nous avons toujours "Benoît et sa mère très éprouvés", etc. De l’autre, l’intéressé ne parle pas par avocat interposé… et n’a pas sa langue dans la poche. "Pour sa part, l'homme "ne regrette absolument pas" la soustraction de 2011"(C). Sous-entendu : lui seul étant le "méchant du film"©[109, AV note 19][237, note 13], lui seul est censé nourrir quelque "regret"[238] quant aux actes passés. Hors de lui, tout le monde il est beau tout le monde il est gentil [188, APR note 8][239] : accessoirement, tout le monde il est victime. "« La remise en cause de la décision de justice (...) qui a détruit ma famille et nos vies ! », a-t-il 2920198426.jpgajouté."(3) "Serge Charnay a affirmé lundi que "les femmes qui nous gouvernent se foutent toujours de la gueule des papas"(E)". Sans blague ? Mais sont-elles les seules [135] ? Sandrine Caron -entre autres- est nettement moins diserte sur le sujet. "« À l'origine de tout ça, il y a une décision absolument abominable de la magistrate, qui a fait voler en éclats ma famille, qui a détruit mon gamin et qui a détruit ma vie », a affirmé Serge Charnay, samedi (F). « Je veux que cette décision soit remise en cause »" Ayant par ailleurs écopé d’"un an de prison dont quatre mois fermes"(C) –ce afin d’"éponger"[240][241] sur sa seule personne les multiples INFRACTIONS et autres lamentables coups de force répétés et perpétrés par Sandrine Caron assistée d’une "magistrate"©Serge Charnay pourrait à bon droit "se montrer" infiniment plus "menaçant" qu’il ne l’est. Rapport aux tentations d’avocaticide –auxquelles notre homme ne succombe pas-, monter sur une grue se fait décidément moins violent. icon_rolleyes.gif

[Suite ->]

03:02 Publié dans Droit tordu..., Psyché sans tain, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.