Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/02/2013

Une crème hâtive ainsi narrée :

Montage je veux.jpg
[*][*][*][*][*][*][*]-[*][L][*][*]-[*|*|*]
Des grues hier ou du lait mental (16)


      [>>>>>] « Je resterai le temps qu'il faudra pour obtenir quelque chose de significatif », a-t-il expliqué par SMS à l'AFP. « La remise en cause de la décision de justice (...) qui a détruit ma famille et nos vies ! »(3) Depuis lors, on sait qu’il est redescendu sans "obtenir quelque chose de significatif"… sinon –et ce n’est pas à négliger- le "bénéfice d'une large audience médiatique"(A: un "bénéfice" qui, au-delà de sa seule personne, profite autant à la cause "de nombreux pères injustement éloignés de leurs enfants"(G) qu’elle génère un bel effet boomerang [334, notes 108] qui frappe de plein fouet les décisionnaires attitrés. Ce qui rend décidément très dommage [51,[1:38]] qu’aux yeux de Serge Charnay, ce "quelque chose de significatif"… ne le soit pas pour lui-même, précisément du fait que l’on tourne en rond autour de la "remise en cause d’une décision de justice" sans "remettre en cause" ni le principe violent de la dite décision ni la légitimité du décideur. Notre homme cultive l’art de "revendiquer" d’une main… tout en serrant dans l’autre le plus "significatif" de ce qui "justifie"© la non-considération de l’objet de sa "revendication" : une posture qu’il est également loin d’être le seul à adopter. Pour employer une analogie scabreuse, le décideur appose une étiquette "crème au chocolat" sur… un étron malodorant [300, note<129>] dans lequel seul le "décisionné" est SOMMÉ [335/1][335/2] de fiche le nez. Si tout le monde [22, note<12>] est disposé à se coucher sous l’"autorité"© du "spécialiste"©[0, notes 63 à 65] es "crème au chocolat", pourquoi se priver… y compris de presser le "décisionné" à se coucher à son tour [317, APR note 19] s’il résiste ? D’autant plus facile lorsque nul autre que le celui-là –le "spécialiste"© moins que personne !- n’a à goûter à la "crème au chocolat"…


123188-004-28F8C7E1.jpg

      Vient ici se greffer une question subsidiaire : "remettre en cause" une "magistrate" en tant que telle, lui fiche le nez dans sa "crème au chocolat"©[336], pourquoi pas ? Mais si ELLE ne se remet pas en cause en tant que telle, ne risque-t-elle pas d’en prendre ombrage jusqu’à s’en trouver abominablement "outrée"©[106, APR note 6] ? D’une part, il semble que lorsque la même "a fait voler en éclats sa famille, a détruit son gamin et détruit sa vie"(F)… on n’ait tout simplement plus grand chose à perdre. D’autre part, au jeu morbide de "l’enfoncement du clou", le gagnant n’est pas celui que l’on croit. Si "magistrat" il y a, pouvoir il y a : à commencer par celui, arbitraire, de "faire voler en éclats des familles, de détruire des gamins et détruire des vies". "Très dommage, trop injuste"[51,[1:38]]… et très "fatal"©[216, APR note 20][337, note 9], sans doute : une "fatalité"© invoquée à point nommé dès lors que son intensité se fait curieusement 3376784371.jpgproportionnelle à un passif personnel de commande [338] ferme de "crème au chocolat"© auprès d’un "spécialiste"© de la chose… à l’encontre d’autrui, est-il utile de le préciser ? Toujours est-il que le "magistrat"© ayant "honoré"©[210] la dite commande par sa réalisation concrète, il démontre sans doute à la face du monde –dans un premier temps- qu’il a tout pouvoir de décision… et le consommateur pressenti de "crème au chocolat"© aucun. (Encore une loi non écrite [69][20, note 46] : gageons que si elle l’était, les nez seraient passablement incommodés par l’odeur… notamment s’ils s’en font plus sensibles à proportion de leur croissance [339][340]). Le dit "consommateur" refuse de consommer ? De plus, il renvoie leur "crème au chocolat"© à tout ce petit monde : commanditaire, expéditeur ou fabricant ? Pis que tout : répondant à des actes publics, il fustige publiquement [341] (mais sans grue) toutes ces "autorités"© de pacotille, les dénonçant de surcroît comme illégitimes ET illégales [50, notes 100 à 105] de bout en bout ?

 

2419724241.jpg

 [Suite ->]

05:16 Publié dans Droit tordu..., Psyché sans tain, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.