Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/03/2013

Des grues hier, ou du lait mental ? (23)

2379356447.jpg

      [>>>>>] Dans sa version adulte, le "chapardage de confiture" se fait plus consistant, plus lourd… et il n’y a plus d’autorité (privée) au-dessus de soi pour réfréner les ardeurs délictueuses. On se cherche donc des "autorités"© parallèles, moins pour réfréner –ou 1391435527.jpgsanctionner !- que pour absorber [0/8, notes 240,241] (le plus discrètement possible) ce qui tend à déborder desdites ardeurs. D’où les précautions typographiques [446, APR note 9][447, AV note 145] de rigueur au sujet de ces "autorités"©-là : elles agissent en effet selon le schéma du bouc émissaire inversé [0/21, notes 401,402] : à celui-là –qui ne se fait pas prier- on demande précisément de fournir "clefs en mains"… le "vrai"©[0/21, notes 399,400] !
        "Les psychologues considèrent unanimement que les enfants ont besoin de leurs deux parents !"Au-delà de ces belles "unanimités" de façade, il convient aussi de considérer que le rédacteur originel de cette phrase exprime ainsi de lui-même l’image de quelqu’un "obéissant" à l’"autorité"© des psychologues. Or, il existe deux manières d’"obéir" à une telle "autorité"© : celle avec guillemets, celle sans guillemets.
        Avec les guillemets, on joue la carte de la soumission [448] à la dite "autorité"©. Mais cette carte est biseautée : on obéit surtout (ici, sans guillemets) à son propre intérêt du moment ; cf. le paragraphe ci-dessus, traitant de la protection avide contre les fruits de ses ardeurs [179] par l’"autorité"© parallèle : des fruits à forte valeur ajoutée… concernant leurs pépins. En résumé, avec les guillemets, on se fait "humble"©. Autrement dit, pas besoin d’être un "psychopathe"©[181][449][183] -ou assimilé- pour se faire plus "abruti et idiot"[450] qu’on ne l’est en réalité icon_razz.gif. Du reste, plus on affiche la dite soumission -et lui signe des lettres de créance-, plus on se met opportunément à l’abri d’un tel étiquetage : l’"autorité"©[451] reconnaissante n’étant pas (ou pas encore ?) assez incohérente pour scier la branche [452] sur laquelle elle est assise, elle veille jalousement à ne pas confondre ses rabatteurs [453, note 192] avec leur –et son- gibier [454]. En somme, plus on développe sur soi les traits [455] permettant habituellement de "détecter"©[456, note 56(AV135)] la « sociopathie » -plus on "devient" « sociopathe »[457] [sic], si on ose dire-… et moins on est "détecté"© comme « tel »[456, note 136]icon_eek.gif : sans doute trop attentionnée à ne pas confondre rabatteurs et gibier –ou parce que trop attentionnée en ce sens icon_confused.gif-, l’"autorité"© "compétente"©[57?] se fait étrangement "distraite" pour le reste : à moins qu’elle ne se heurte [458] ici aux limites (vite atteintes, il est vrai icon_rolleyes.gif) de sa cohérence interne ?...

1617353988.jpg
[Suite ->]

12:40 Publié dans Droit tordu..., Psyché sans tain, Web | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.