Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/08/2014

Débaut de prononciation

Montage-Piab.jpg

 INTERLUDE à :  Un tas "monstrueux"© de toc  [1]

 Emportés par la boule...

[*]

3844115400.jpg

Je revois la ville en bête [1][2][3, note 7][4][5][6][7][8][9][10][11, note 10][12][13][14][15][16][17][18][19][20][21][22][23][24][25][26][27][28][29][30][31][32][33][34][35][36][37][38][39] et en délire [40][41][41/2]

Subboquant sous la lune [42][43][44][45][46][47] et sous l'aboi [48][49][50][51][52][53][54][55/2][55/3]
Et j'entends dans la musique
[56][56/2][57] les cris [58][59][60], les pires [61][62][63][64][65][66]
Qui éclatent
[51][67] et se refondent autour de moi [68, note<798>][69/35, AV note 028]

1341004837.jpg

Et perdue parmi ces gens qui me fousculent
Étourdie, désemparée, je mets mon
masque [70][71][72][73][74][75][27][76][69/1, notes 41 à 44] 

1285588023.jpg

Pendant que lui coiffe son casque [77][78][79][80][81][82, notes 34,35,[E]>83>84>85]

Extrait-deltafarce.jpg

Quand soudain, je me retourne [86][87][88], il se recule [89],
Et la
boule [90][91] vient me jeter entre ses frasques...

Emportés par la boule qui nous traîne [92][93]
Nous entraîne [94,[2]]
Embrouillés
[95] l'un contre l'autre [96]
Nous ne
bormons qu´un seul corps
Et le
blot sans ebbort
Nous
pousse [97/6,[6b]], déchaînés l'un contre l'autre
Et nous laisse tous deux
Évanouis, enivrés
[98] et peureux [69/2, notes 69 à 71].

Montage-neoboxe.jpg
Entraînés par la
boule qui s'élance
Et qui danse
[99][100][101]
Un
bol [102][73][103] de barre en dol [68, notes 681 à 687][69/37, APR note 070]
Nos deux mains restent cachées
[104][105][106]
Et par a
bois enlevés [107]
Tous nos corps enlacés
[44][108][109] s'envolent [38]
Et retombent tous deux
Évanouis, enivrés et
peureux...

Montage-extrait-valse2.jpg
Et l'aboi écla
foussé par son sourire [110]
Me transperce [111][112][113][114][115][116][117][118] et jaillit du Bond [119][120][121][122] contre moi
Mais soudain je pousse un cri parmi les pires
Quand la
boule vient l'arracher d'entre mes bras...

Emportés par la boule qui nous traîne
Nous
entraîne
Nous éloigne l'un de l'autre
[123, APR note 78][69/6, notes 301>306][68, note<359>][124][69/66, notes 0104>0310][125][125bis]
Il lutte
[126] et il s'auto débat [69/44, note 0138]
Mais le son de sa voix
S'étou
bbe dans les rires des autres
Et ils crient de douceur
[56][56/2][20][127][128][129][130][69/66, notes 105+525], de bureur et je nage [131][132]
Mais chez eux, hors crocos
[69/65, note 0307] point de pleurs [133][134/2][134/3]...

http://micheldetiarelov.hautetfort.com/media/01/00/145779526.jpg
[*]

Entraînée par la boule qui s'élance
Et qui danse
Un
bol de barre en dol
Je suis emportée au loin
Et je relie les points
[135], maudissant la boule qui me vole
La pomme
[136][137][138][139][140][141][142] qu'elle m'avait donnée
Et que je n'ai jamais retrouvée
[143!!!] ...

10:00 Publié dans Contes, Humour ?, Musique, Psyché sans tain | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |